Pourquoi être végétarien


Pourquoi être végétarien


dimanche 10 mars 2013
Mises à jour :
jeudi 24 avril 2014,
jeudi 17 décembre 2015
lundi 19 juin 2017
lundi 25 décembre 2017
lundi 28 janvier 2019
lundi 10 mai 2021


SOMMAIRE


Quelques données générales
Des êtres sensibles
Dénaturation
La chaîne alimentaire
Les nutriments fantômes
Chacun doit choisir en conscience
22 raisons pour être végétarien
Que ressentent les animaux ?
La production de la viande
Du point de vue économique
Effets sur la santé
Effets indésirables
Effets spirituels
Effets du végétarisme
Mon choix
Pages liées


Quelques données générales


Cette page complète celle-ci : « Spiritualité & Alimentation »1. Elle aborde le lourd sujet de la viande, évidemment de tous les aliments carnés ou qui contiennent de ses dérivés, notamment la charcuterie.

Cette page a été la première à être publiée sur ce blog. Elle a été écrite en 2013 pour le livre : « L’humaniste »2, elle a été depuis, plusieurs fois actualisée.

Notons qu’il y a une différence entre un régime végétarien qui ne fait que proscrire la viande, les produits carnés et les dérivés, et, le végétalisme qui proscrit tous les produits d’origine animale comme le poisson, le lait, les œufs, le fromage, etc.

Évidemment, de tout ce qui est écrit sur cette page, on ne parle pas dans les médias, ou alors de manière très partisane.


Des êtres sensibles


Les animaux sont des êtres sensibles, avec une âme. Il ont peu de mental, mais ils ont l’intelligence du cœur. Contrairement aux êtres humains, ils n’ont aucune duplicité. De ce fait, ils ont des facultés psychiques nettement plus développées que les nôtres. Lorsqu’ils arrivent à l’abattoir, ils voient les effluves éthériques du lieu qui est pour eux un camp d’extermination comme le camp d’Auschwitz… ainsi que les effluves éthériques des souffrances de leurs congénères.

En plus, comme on les fait jeûner pendant trois jours, leur esprit en est encore plus clair et leur sensibilité est accrue3. Résultat, les animaux stressent un maximum et ils produisent un maximum d’adrénaline et d’hormones surrénales qui sont des stimulants toxiques pour tous les organismes, hormones qui se retrouvent dans leurs muscles qui sont consommés par les humains.


Dénaturation


D’autre part, ces animaux, notamment ceux d’élevages industriels, sont nourris aux aliments OGM importés d’Amérique-du-Sud. En France, les êtres humains n’ont pas le droit de consommer des aliments OGM, et de toutes les façons, personne n’en veut ! Mais pour les animaux, c’est la règle. Or ces aliments dénaturés qui n’ont de nutriments que ceux qui sont réintroduits artificiellement, se retrouvent dans les muscles des animaux et les altèrent. Même les animaux de luxe reçoivent de ces compléments alimentaires, certes en moins grande quantité, mais tout de même.


La chaîne alimentaire


Avec cela, l’animal est un maillon de la chaîne alimentaire lorsqu’il est consommé. Plus cette chaîne est longue, plus les aliments sont dénaturés et privés de nutriments. À la place, les aliments récoltent toutes les pollutions qui s’en trouvent concentrés dans les chairs animales consommées. Bon appétit !

Pour réduire les inconvénients de la longueur de la chaîne alimentaire, mieux vaut consommer directement les végétaux qui concentrent notamment moins de polluants, surtout quand ils ont le label « Bio ». Quant aux protéines, les végétaux en concentrent « très largement suffisamment ! ».


Les nutriments fantômes


Le cadavre d’animal, vous l’appelez viande, n’est que de la mort consommée. Du fait que les animaux jeûnent trois jours avant d’être abattus4, il n’y a plus de nutriments ou si peu, dans la viande, si ce n’est des produits toxiques.

La viande véhicule des produits nocifs comme le cholestérol et les pesticides par exemple le glyphosate. Elle est le produit agricole qui contient le moins de vitamines et de nutriments et le plus de produits nocifs, voire, mortifères, pour les êtres humains.


Chacun doit choisir en conscience


Assurément, ce ne sont pas les seules raisons qui rendent le cadavre impropre à la consommation. Mais personne n’est obligé d’être végétarien. Chacun est assez grand pour savoir ce qu’il doit manger. Il doit être clair avec lui-même, veut-il être esclave du Gouvernement Mondial ? S’il n’accepte pas la réalité de ce Gouvernement, au moins accepte-t-il celle des lobbies et des intérêts financiers colossaux qui nous gouvernent et nous manipulent par la désinformation ? Il n’y a pas le choix pour être en paix avec soi-même et participer au renouveau de l’humanité.


22 raisons pour être végétarien


  • 1- L’élite nous manipule et nous matraque pour nous faire croire qu’il n’y a pas de bonheur et de santé sans viande.

La manipulation commence dès la maternelle.

Que ressentent les animaux ?


  • 2- Les animaux souffrent.

Les animaux, comme tous les êtres sensibles, ont leur chemin personnel. De ce fait, ils connaissent, comme les êtres humains, des joies et de peines, ils souffrent. Lors de leur abattage, ils souffrent d’autant plus. En les mangeant, cette souffrance est assimilée. Cela met dans un état de réception de la souffrance, nous l’invitons dans notre existence.

  • 3- Les animaux, quels qu’ils soient, ont une âme et un Esprit.

Au lieu de les manger, nous devrions apprendre à vivre en bonne intelligence pour nous permettre, les uns et les autres, d’évoluer.


La production de la viande


  • 4- Il faut 1.500 rations de céréales pour produire 1 ration de viande

Être végétarien, c’est agir contre la faim dans le monde. Manger de la viande est de l’égoïsme. En effet, la ration de viande pourrait nourrir mille cinq cent êtres humains.

  • 5- Il faut 10 fois plus d’eau pour produire une ration de viande que pour produire 1.500 rations de céréales.

Être végétarien, c’est lutter contre la désertification, notamment dans nos contrées tempérées… mais pas seulement !


Du point de vue économique


  • 6- Les régimes végétariens sont nettement moins chers que les régimes carnés.

Il s’agit d’équilibres économiques, tant au niveau personnel que collectif. Être végétarien est un acte militant qui aide à lutter contre la pauvreté.

  • 7- Les scandales de l’industrie agro-alimentaire.

Comme ceux de la vache folle ou du cheval, ces scandales montrent que le capitalisme agro-alimentaire est prêt à tout pour nous tromper et nous affamer au nom du profit.

  • 8- Seule, la viande dite biologique ne contient pas de produits nocifs.

Cette viande est rare et chère. Elle est réservée aux élites qui nous gouvernent et nous maintiennent en esclavage. Être végétarien c’est protester contre cet état de fait.


Effets sur la santé


  • 9- La viande couramment consommée, même dans les bonnes boucheries, est issue d’animaux nourris aux OGM5.

Ces OGM rendent malades les animaux, et nous-mêmes sur le long terme. Pensons au soja Rundup importé d’Amérique du sud qui nourrit les animaux partout en Europe et notamment en France.

En plus, la foret amazonienne, le poumon de la planète, est détruite pour ces cultures et pour l’huile de palme.

Les études de l’impact sur la santé des produits OGM ont été biaisées par les grandes firmes telles que Monsanto et Bayer, notamment en ne prenant que le temps court, pas le temps long, alors que les études indépendantes ont montré que les OGM provoquent différents problèmes.

  • 10- Les animaux sont obligés de jeûner pendant trois jours avant leur abattage, ce qui a deux effets sur eux :

  • Toutes les vitamines et nutriments ont disparu de leurs muscles, et donc de la viande qui se retrouve dans les assiettes.
  • Comme pour les humains, le jeûne a des effets spirituels qui rendent les animaux plus réceptifs aux réalités des mondes spirituels et parallèles. Leur perception naturelle, notamment des formes-pensées, exacerbée par le jeûne, fait que, lorsqu’ils arrivent à l’abattoir – qui n’est rien d’autre qu’un camp d’extermination pour eux – ils stressent un maximum à la vue des formes-pensées attachées à ce lieu. La peur les envahit et ils produisent un maximum d’adrénaline qui est un produit toxique et qui se retrouve dans leurs muscles, c'est-à-dire dans la viande des consommateurs.

  • 11- Les produits nocifs véhiculés par la viande

La viande véhicule des produits nocifs comme le cholestérol, les pesticides dont le glyphosate utilisé pour la culture des OGM. Elle est le produit agricole qui contient le moins de vitamines et de nutriments et le plus de produits nocifs, voire, mortifères, pour les êtres humains.

  • 12- Le nitrite de sodium est hautement cancérigène

Dans la viande est introduit un produit pour la rendre rouge puisque le cadavre est naturellement brun noirâtre. Ce produit est le nitrite de sodium. Les lobbies de la viande ont fait faire des études biaisées pour que ce produit ne soit considéré que potentiellement cancérigène. Le mensonge est là pour nous tromper et préserver des intérêts financiers considérables, et le contrôle des populations. En fait, il est hautement cancérigène, toutes les études indépendantes des lobbies l'ont prouvé.

  • 13- Les produits carnés sont les aliments les plus mauvais pour la santé humaine.

La viande contient : des herbicides, Rundup, Glyphosate ; des pesticides ; des insecticides ; de l’adrénaline ; du nitrite de sodium. La viande ne contient pas : de vitamines ; des minéraux, des nutriments. Bon appétit !

Effets indésirables


  • 14- Sur l’aura du viandard

Le cadavre qui est consommé implique des vibrations de mort, des humeurs, des formes-pensées lourdes, comme une matière subtile et collante sombre et puante qui s’inscrit dans l’aura du mangeur de viande.

  • 15- Les odeurs

Lorsque la viande est digérée elle se putréfie dans l'organisme, comme le fait un cadavre dans la nature, créant des toxines sentant le cadavre putréfié, toxines éliminées par les flatulences, les selles, l’urine et la transpiration. C’est pourquoi il est nécessaire d'avoir un hygiénisme excessif pour ne pas sentir mauvais. Les « viandards » ont une transpiration fétide et une haleine souvent désagréable. Leurs flatulences ont une odeur de cadavre décomposée, absolument insoutenable, alors que celles des végétariens ressemblent aux odeurs de la ferme.

  • 16- La mort s’attache au viandard.

Le viandard traîne la mort comme un boulet. Comment pourrions-nous refléter la vie si nous mangeons des aliments morts ?

Effets spirituels


  • 17- La viande, c’est l’esclavage : « mais vous n’aurez pas ma liberté de pensée » !6

C’est l’esclavage par son coût, les formes-pensées et les émotions qu’elle induit…

  • 18- La viande est du cadavre qui abaissent les vibrations.

Quoique bien conservée et présentée, la viande n’en reste pas moins du cadavre. Pour tous les êtres vivants, les animaux comme les êtres humains, lorsque l’âme a quitté le véhicule terrestre, le corps physique se trouve recyclé par la nature. Les vibrations de ce corps ne sont plus maintenues par ses corps subtils supérieurs. Par conséquent, les vibrations s’abaissent en continue ce qui permet le recyclage.

  • 19- Lors du décès, les formes-pensées lourdes restent attachées au corps physique.

L’âme et l’Esprit en quittant le corps physique laissent derrière eux, collées à celui-ci, de nombreuses formes-pensées lourdes, et toutes les « humeurs7 ». Tout cela fait partie des vibrations basses qui ne peuvent gagner les sphères des mondes de l’après-vie qui sont dans des vibrations plus élevées, raison pour laquelle nous ne pouvons pas les percevoir avec les sens de nos corps physiques.

Évidemment, la consommation de viande empêche la progression intérieure et les perceptions subtiles. De ce fait, en mangeant de la viande, les humains mangent ces « humeurs » ce qui à force, les rend malades, les tuent et les empêchent de progresser, les maintenant dans l’esclavage de l’élite8.

  • 20- La viande est un produit aux vibrations basses.

Les vibrations basses de la viande entretiennent par synergie, les vibrassions basses humaines, et leurs corollaires, la haine, la méfiance, l’égoïsme, l’esprit obtus, la jalousie, l’envie, etc. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle tout est fait pour louer les prétendus bienfaits de la viande, afin de maintenir la population dans l’ignorance et l’esclavage, que ce dernier soit réel ou virtuel.

Effets du végétarisme


  • 21- Les peuples les plus robustes sont végétariens.

Les tibétains ne consomment de la viande qu’en cas d’accident, c'est-à-dire lorsqu’un animal se tue, ce qui n’arrive pas tous les jours, loin de là. Leur nourriture de base est à partir d’orge grillé. Pourtant, les centenaires sont nombreux chez eux, et ils peuvent marcher des dizaines de kilomètres en montagne avec deux fois leur poids sur le dos, tous les jours.

  • 22- De nombreux champions sportifs sont végétariens.

Une importante partie des médaillés d’or dans toutes les compétitions sportives est en partie ou totalement végétarienne. Cela n’empêche pas ces sportif de gagner. Par exemple, c’est le cas de : Usain Bolt, les sœurs Williams, Jeannie Longo, etc.


Mon choix


Certes il convient toujours de nuancer ces quelques vérités non exhaustives et de les adapter à la réalité de la vie de tous les jours. Rappelons que ce qui convient à l’un n’est pas forcément ce qu’il faut à l’autre.

Cependant, j’ai choisi d’être végétalien pour trois raisons principales :

  • 1- C’est d’abord par amour.

Qui n’aime pas ? Le fondement de l’être humain, c’est l’amour. C’est le ciment de son Être. De ce fait, cet argument de l’amour est le mieux accepté.

  • 2- Ensuite, il y a le fait que je ne veux pas être complice de crime contre l’humanité.

Rien de moins ! Maintenant c’est plus facile à comprendre. Pour nourrir de viande les riches, les autres sont de plus en plus pauvres, que ce soit au niveau des individus ou à celui des pays.

La production de viande est un non-sens écologique, à l’origine du réchauffement climatique, de la désertification dans nos régions tempérées comme partout ailleurs dans le monde, de la famine alors que la Terre pourrait nourrir plus de dix milliards d’individus…

Mais ces arguments sont très difficiles à faire admettre parce qu’ils font front au noyau culturel qui est à l’origine de notre personnalité et de nos croyances. Ils sont pourtant parfaitement scientifiques et largement prouvés par des scientifiques de renom. Il ne s’agit pas d’illuminations éthériques, d’envolées mystiques ! Il s’agit d’une terrible réalité…

  • 3- Le 3ème et dernier argument est spirituel.

Là, il appartient à chacun de le découvrir au cours de son propre cheminement.


Arrêter de consommer de la viande est un acte militant qui va aider l’humanité à passer plus facilement les tribulations qui se présentent devant nous9.

Maintenant, à vous de faire votre choix !


Pages liées


Spiritualité ; Religion ; Mysticisme ; Athéisme ; Laïcité

Spiritualité & Sport

Spiritualité & Sexualité

Spiritualité & Alimentation

Pourquoi être végétarien

Pourquoi augmenter son taux vibratoire

Comment augmenter son taux vibratoire





2 « L’humaniste ; Les chemins de notre temps » aux éditions Les fleurs de l’Esprit, de Shani Mesnier (Ancien nom d’écrivain de Shani Elijah). http://www.lulu.com/shop/product-22537950.html et https://www.lesfleursdelesprit.net/p/lhumaniste.html, page 52, publié en 2014.

3 Le jeûne a pour effet d’éclaircir les pensées.

4 Même mot pour parler de quelqu’un qui commet un crime en abattant quelqu’un d’autre

5 Organismes Génétiquement Modifiés

6 « Ma liberté de penser » par Florent Pagny

Quitte à tout prendre prenez mes gosses et la télé,
Ma brosse à dent mon revolver la voiture ça c´est déjà fait,
Avec les interdits bancaires prenez ma femme, le canapé,
Le micro onde, le frigidaire,
Et même jusqu´à ma vie privée
De toute façon à découvert,
Je peux bien vendre mon âme au Diable,
Avec lui on peut s´arranger,
Puisque ici tout est négociable, mais vous n´aurez pas,
Ma liberté de penser.

Prenez mon lit, les disques d´or, ma bonne humeur,
Les petites cuillères, tout ce qu´à vos yeux a de la valeur,
Et dont je n´ai plus rien à faire, quitte à tout prendre n´oubliez pas,
Le shit planqué sous l´étagère,
Tout ce qui est beau et compte pour moi,
J´ préfère que ça parte à l´Abbé Pierre,
J´ peux donner mon corps à la science,
S´ il y´a quelque chose à prélever,
Et que ça vous donne bonne conscience, mais vous n´aurez pas,
Ma liberté de penser.

Ma liberté de penser.

J´ peux vider mes poches sur la table,
Ca fait longtemps qu´elles sont trouées,
Baisser mon froc j´en suis capable, mais vous n´aurez pas,
Ma liberté de penser.

Quitte à tout prendre et tout solder,
Pour que vos petites affaires s´arrangent,
J´ prends juste mon pyjama rayé,
Et je vous fais cadeaux des oranges,
Vous pouvez même bien tout garder,
J´emporterai rien en enfer,
Quitte à tout prendre j´ préfère y´ aller,
Si le paradis vous est offert,
Je peux bien vendre mon âme au diable,
Avec lui on peut s´arranger,
Puisque ici tout est négociable, mais vous n´aurez pas,
Non vous n´aurez pas,
Ma liberté de penser.

Ma liberté de penser.

7 Les humeurs psychologiques traduites en vibrations, ainsi que les humeurs, liquides du corps physique, dans son terme médical, plutôt ancien, les liquides qui transportent les mauvaises pensées et les déchets organiques et l’élimination des maladies. A noter, le sang transporte la mémoire émotionnelle.

8 Comme il est dit « l’alimentation est ta première médecine », ou encore « on creuse sa tombe avec ses dents ». La malbouffe est à l’origine de nombreuses maladies et de très nombreux décès. La nourriture équilibrée fait les centenaires. Voir la page : « Spiritualité et Alimentation » http://www.lesfleursdelesprit.net/p/blog-page_24.html

9 Voir la page : « 2027, c’est dans neuf ans » http://www.lesfleursdelesprit.net/p/blog-page_28.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Shani Elijah

Ma photo
Depuis mon enfance, j’ai pris l’habitude de me remettre en question et de lâcher prise. Autodidacte, toutes mes connaissances et mes réussites font suite à un profond travail sur moi-même. Ma quête : la Maîtrise. Enfant boule parce que différent des autres, je suis un souffre-douleur. Après quatre décennies d’errances affectives avec tous les problèmes et les perversions que cela implique, deux divorces, des échecs professionnels retentissants, des réussites tout aussi valorisantes, un chemin chaotique, je suis riche d’une large palette d’expériences. La Vie m’a aidé à me remettre en question ce qui me confère une certaine ouverture d’esprit, une conscience originale de la réalité, une vision construite du futur, le discernement. Ne me contentant pas des insuffisances et des contradictions des religions, je découvre la réalité cachée, tant sur le plan religieux que sur celui de la réalité sociale et économique de notre monde. Passionné par la découverte du Soi, je cherche l’essentiel. N’appartenant à aucune religion ni mouvement spirituel, je défends la laïcité. Anticonformiste, mes opinions vont à l’encontre de l’évidence communément admise.